Phytocorsa Association
Accueil - Qui sommes-nous
Boutique
Blog
Publications
La détox - Phytocorsa une stratégie globale
Les actions Phytocorsa
Enseignement Vajra Menla et la lignée Rigdzin
La charte Umani
Album photos
Nous contacter
L'association PHYTOCORSA fait partie de l'organisation REFORMED, Regroupement Européen pour la FOrmation et la Reconnaissance des MEDecines non conventionnelles
PHYTOCORSA Association
Président fondateur Christophe Girardin ANDREANI
I PETRI BIANCHI
20144 SAINTE LUCIE DE PORTO VECCHIO
06 79 70 38 27
Libérez votre énergie
LA FORMATION VAJRA MENLA
ET LA LIGNEE RIGDZIN
Copyright Christophe Girardin Andreani, Chimé Rigdzin
La lignée RIGDZIN commence il y a plus de mille ans
PADMASAMBHAVA fut le premier à porter le titre de RIGZIN (VIDDHYDHARA en sancrit), ce qui signifie « maître de sagesse » ou « détenteur de RIGPA», RIGPA étant un terme tibétain signifiant la « Pleine Conscience Eveillée » ou encore la « Véritable Nature de BOUDDHA ».

RIGPA est tout simplement l'état d'Eveil qui sommeille en tout être sensible. Le but ultime de toute vie est de parvenir le plus vite possible à cet état d'Eveil afin d'aider tous les êtres encore soumis aux souffrances de l'incarnation à connaître eux aussi la libération.

PADMASAMBHAVA, émanation du BOUDDHA historique et qui vécut en Inde et au Tibet aux VIIème et VIIIème siècles de notre ère, annonçait à son époque que les êtres du futur seraient confrontés à des problèmes de pollution, d'empoisonnement, de perte de spiritualité (d'après un TERMA ou « trésor caché » découvert et diffusé au XIVème siècle par le grand TERTÖN ou « découvreur de trésors » KARMA LINGPA : «Le commentaire syllabe par syllabe expliquant les bénéfices et avantages du Mantra du Maître VAJRA »).

C'est ce même KARMA LINGPA qui nous a transmis le monumental « Bardo Thödröl Chenmo » plus connu sous le nom de « Livre des morts tibétain ». Ce texte particulièrement précieux et exhaustif nous enseigne l'impermanence et la réalité inéluctable de la mort, mais pour mieux nous montrer la voix qui mène à l'éveil, par des pratiques ou SADHANAS comme le GURU YOGA et le DZOGCHEN (la « Grande Perfection » ou « Grande Complétude »).

Les enseignements de PADMASAMBHAVA enrichissent le VAJRAYANA et sont précieusement conservés dans la tradition NIYNGMAPA, « l'ancienne tradition » dont plusieurs Maîtres comme le vénérable DILGO KHYENTSE RINPOCHE ont aussi porté le titre de RIGDZIN.

PADMASAMBHAVA était particulièrement soucieux des problèmes qu'allait connaître notre époque et son message à travers les siècles porte sur les moyens de lutter contre la pollution omniprésente et le manque de spiritualité qui conduit les êtres humains à piller sans vergogne les ressources de notre Terre, sans souci des conséquences.
Dans un monde empoisonné, l'Humanité a perdu ses valeurs
Notre Humanité recueille aujourd'hui les fruits pourris de son égoïsme et de son égotisme, de l'arrogance des nantis, des politiques et des grands capitaines d'industrie : disparition de la biodiversité, empoisonnement des milieux, déforestation, perturbation des cycles naturels de l'eau, épuisement des ressources et des énergies, montée des intégrismes, augmentation des différences sociales, précarisation des plus pauvres, inégalités, injustices et violences en tout genre…

Il suffit aujourd'hui de suivre un quelconque journal télévisé pour comprendre que les temps obscurs prédits par PADMASAMBHAVA sont arrivés et qu'il est urgent de réagir afin d'éviter l'holocauste ultime et définitif.

La quête spirituelle et les dérives sectaires, les nouveaux marchands du Temple
Notre monde moderne, voué au matérialisme et au culte du profit, n'apporte aucun espoir d'évolution à nos contemporains. C'est une des raisons pour lesquelles hommes et femmes se tournent vers la spiritualité et, trop souvent mal informés, tombent dans les dérives sectaires mises en place par des escrocs opportunistes.

D'autres enseignements au départ sérieux ont connu des involutions mercantilistes et ont progressivement perdu leur âme.

C'est le cas de nombreux enseignements REIKI, très à la mode aux USA et en Europe, qui au départ tiraient leur essence du bouddhisme ésotérique et qui ont été édulcorés jusqu'à en perdre leur meilleure part.

C'est ainsi que Madame TAKATA, disparue en 1980, grande propagatrice du REIKI en Occident, est allée jusqu'à prétendre que Maître MIKAO USUI, fondateur du mouvement REIKI au début du XXème siècle, était un moine chrétien. La petite fille de Madame TAKATA a fait pire puisqu'elle a essayé de faire du nom de Me MIKAO USUI une marque déposée au niveau mondial, ce qui lui aurait assuré de confortables « royalties » sur tous les enseignements REIKI.
L'enseignement bouddhiste traditionnel est-il adapté au monde occidental ?
De nombreux européens, déçus du matérialisme qui les entoure, se tournent vers l'Orient pour trouver une réponse à leur insatisfaction et à leurs angoisses. Le bouddhisme, par sa sagesse et sa sérénité, est une option pleine d'attraits pour ceux qui souhaitent s'engager sur une voie spirituelle.

Malheureusement, il semble que l'enseignement bouddhiste traditionnel, qui nécessite de longues retraites et des pratiques souvent complexes, soit peu adapté au mode de vie moderne et les Européens, engagés dans des obligations professionnelles et familiales, sont incapables de s'impliquer dans ces rituels contraignants.
Et trois fois tourna la roue du Dharma…
SHAKYAMOUNI, le Prince SIDDHARTA GAUTAMA qui allait devenir le BOUDDHA historique et qui a vécu en Inde il y a deux mille cinq cents ans, a fait tourner trois fois la roue du DHARMA, c'est-à-dire qu'il a transmis trois enseignements différents mais complémentaires.

Les deux premiers, HINAYANA et MAHAYANA, « Petit et Grand Véhicules », enseignent aux pratiquants la Voie de l'Eveil, un chemin long et difficile.

Dans le Petit Véhicule (HINAYANA), le récipiendaire suit la Voie qui le mène à l'état d'AHRAT, un être qui a choisi d'atteindre l'état éveillé pour une satisfaction personnelle, l'Eveil étant dans cet enseignement un but en soi.

Pour de nombreux Bouddhistes, l'état d'AHRAT n'est pas encore tout à fait l'Eveil puisqu'il manque à la démarche un élément essentiel, la COMPASSION.

Dans le MAHAYANA au contraire, la démarche est altruiste qui permet au disciple accompli de devenir un BODDHISATTVA.

Un BODDHISATTVA dont la seule préoccupation est d'aider tous les êtres sensibles à atteindre eux aussi l'Eveil et donc à sortir de l'état de souffrance propre au monde de l'incarnation.

Le troisième enseignement ou VAJRAYANA, le « Véhicule de Diamant », est un aboutissement ésotérique des deux premiers enseignements et mène lui aussi à l'Eveil.

Dans la tradition VAJRAYANA, l'enseignement s'adresse essentiellement à des êtres humains incarnés pour accomplir une mission en rapport avec la BODDHICITTA (la Voie qui mène à l'Illumination, à l'Eveil, non pour soi mais dans un but altruiste, celui de guider tous les êtres sensibles à l'Eveil).
Un nouvel enseignement adapté à notre époque, de nouveaux TERMAS et une nouvelle lecture des anciens TERMAS
Et parce que les temps sont venus pour que l'Humanité évolue dans sa globalité – et il y a urgence et péril en la demeure compte tenu des risques inconsidérés que les responsables politiques et les grands capitaines d'industrie font peser sur la vie terrestre – les nouveaux enseignements et pratiques se doivent d'oublier les contours et détours pour aller droit au but.

PADMASAMBHAVA, émanation de SHAKYAMOUNI et propagateur du Bouddhisme au Tibet, est le Précieux Maître (« GURU RINPOCHE») de l'enseignement VAJRAYANA.

Nous savons déjà que PADMASAMBHAVA, par un phénomène de prescience, avait annoncé la venue d'une époque de troubles et de souffrances pour toute l'Humanité.

Pour aider les êtres du futur à surmonter ces épreuves, PADMASAMBHAVA a laissé de nombreux trésors cachés, les « TERMAS » en tibétain, renfermant de judicieux conseils et appelés à être découverts en temps et lieu. Certains TERMAS sont directement enseignés aux TERTÖNS (les « découvreurs de trésors ») lors de méditations ou par « channeling ».

Les multiples enseignements transmis par PADMASAMBHAVA ont fait l'objet de maintes pratiques au cours des âges mais aujourd'hui, l'état d'urgence fait que ces pratiques ne sont plus parfaitement adaptées au contexte moderne.

Les TERTÖNS contemporains ont reçu de PADMASAMBHAVA une approche nouvelle des enseignements qui, s'ils ne changent pas dans leur essence, permettent aux pratiquants d'avancer plus vite sur la voie de la connaissance de RIGPA, la Pleine Conscience Eveillée.

Dans cette optique, la pratique du GURU YOGA est une incontournable clef.

J'ai reçu personnellement un TERMA sous la forme de précieux cristaux chargés énergétiquement, bénis par PADMASAMBHAVA lors des méditations qu'il fit dans la grotte de TIBROM, à l'est de Lhassa, il y a plus de mille ans.
L'enseignement VAJRA MENLA
L'enseignement VAJRA MENLA que je transmets – littéralement le « Médecin du Diamant » – repose sur l'interprétation des principes de base du VAJRAYANA – les NGÖNDRO ou « Pratiques Préliminaires », le GURU YOGA ou « Yoga du Maître », l'utilisation du mantra du Maître VAJRA, les techniques de visualisation et d'éveil de RIGPA, le DZOGCHEN – et sur l'intégration de plusieurs TERMAS dont certains sont inédits et dont je suis dépositaire.

Cet enseignement intègre également plusieurs pratiques d'auto guérison et de soins en rapport avec l'énergie de SANGYE MENLA, le « Bouddha Bleu de Médecine ».

Aujourd'hui comme jadis, les Guides Spirituels viennent en aide à l'Humanité.

Pour cela ils proposent, à celles et à ceux qui sont prêts à la recevoir, une initiation rapide capable de les mener à l'Eveil en l'espace d'une vie. Dans le but de mieux servir et de libérer du SAMSARA tous les êtres sensibles. Dans le but également de participer à la salvation de la planète.

L'enseignement VAJRA MENLA fait partie de cette initiation.
La lignée RIGDZIN
La notion de lignée dans les traditions spirituelles est fondamentale et indissociable du concept d'initiation.

Les enseignements de PADMASAMBHAVA reposent sur la notion universelle de RIGPA, la Pleine Conscience Eveillée qui demeure en chacune et en chacun d'entre nous, en tous les êtres sensibles, et qui ne demande qu'à s'épanouir en ultime manifestation.

L'enseignement VAJRA MENLA vise à permettre à toute personne prête à faire le vœu de BODDHISATTVA d'atteindre rapidement l'Eveil, pour le plus grand bien de tout ce qui est, fut et sera.

L'enseignement VAJRA MENLA est apanage d'une lignée directe émanant de PADMASAMBHAVA lui-même, une lignée qui s'est perpétuée sans interruption jusqu'à notre époque, par l'intermédiaire de YESHE TSOGYAL, parèdre de PADMASAMBHAVA, et de tous les TERTÖNS (les découvreurs de trésors cachés) du passé et du présent.

Nous l'avons vu déjà, les détenteurs de cet enseignement, à commencer par PADMASAMBHAVA lui-même, ont porté le titre de RIGZIN (VIDDHYADHARA en sanscrit), c'est-à-dire « Maître de Sagesse », « Détenteur et Transmetteur de RIGPA, la Pleine Conscience Eveillée ».

C'est ce titre que j'ai eu l'immense honneur de recevoir directement du vénérable KHANDU RINPOCHE, en novembre 2012 à Dharamsala.
L'ENSEIGNEMENT VAJRA MENLA
Il comporte plusieurs niveaux :

Niveau 1 et 2 : enseignement des bases du DHARMA, les symboles de guérison physique et mentale, les symboles de travail à distance et de prise de contact, initiation aux pratiques liées à SANGYE MANLA, NGÖNDRO, GURU YOGA, pratique de CHENREZIG (ces deux niveaux sont transmis lors du voyage à Mac Leod Ganj).

Niveau 3 : symbole de maîtrise, les symboles du REIKI ésotérique tibétain, transmission des initiations, DZOGCHEN et approfondissement des pratiques menant à l'Eveil de RIGPA.

La sadhana du Bouddha de médecine, un enseignement spirituel de très haut niveau qui permet au pratiquant de renouer avec ses valeurs intérieures les plus essentielles.
OM HA HOUNG VAJRA GURU PEMA SIDDHI HOUNG

Christophe Girardin Andreani, Chimé Rigdzin